La certification des forêts

Mesure pour la gestion forestière

Zertifizierer im Wald (© FSC Deutschland)© FSC DeutschlandLa certification forestière FSC et son évaluation reposent sur les Principes et Critères établis par FSC au niveau international. Ces Principes et Critères sont traduits en norme FSC nationale ou régionale qui prend en compte les spécificités locales (contextes forestiers locaux). 

Cette norme de certification forestière FSC définit les exigences FSC auxquelles doit répondre une forêt pour obtenir un certificat FSC.


En Suisse et dans la Principauté de Liechtenstein, des stocks de bois
dans des forêts certifiées FSC peuvent toujours être protégés par des
insecticides sous certaines conditions

FSC International a donné une suite partiellement favorable à la demande de neuf
groupes de travail de certification FSC concernant la protection du bois stocké en
forêt à l'aide d'insecticides. Cependant, l'autorisation de deux agents Cyperméthrine
et Alpha-cyperméthrine est nouée à des conditions bien définies et vérifiables qui
doivent être respectées jusqu'en août 2019.

En tenant compte du fait que de nombreux scieries et propriétaires forestiers stockent
leurs bois ronds dans des forêts certifiées FSC et non sur les aires de stockage hors forêt,
FSC Int. a donné son aval à une autorisation exceptionnelle à l'application de certains
insecticides contre le scolyte liséré.

Deux agents chimiques seront donc toujours autorisés (FSC Pesticide Derogation)

Cyperméthrine sur les aires de stockage (jusqu'en août 2019)

En Suisse et dans la Principauté de Liechtenstein, la cyperméthrine peut être appliquée
contre le Xyloterus lineatus (=Trypodendron lineatum) seulement si les six conditions
suivantes sont respectées (FSC-DER-30-V1-0 EN (CH-FL) 27032014):

  • Traitement chimique uniquement s'il n'existe aucune alternative économiquement rentable.
  • Coopération avec le groupe de travail « Protection de la forêt » dans l'objectif de se rendre indépendant de la protection chimique du bois et de tester des concepts de protection alternatifs, par exemple des éco-textiles.
  • Surveillance du développement des populations de scolytes en forêt afin d'optimiserl'application des agents chimiques.
  • Respect des réglementations, des lois et des ordonnances en vigueur en Suisse et dans la Principauté de Liechtenstein, en particulier celles relatives à la protection de l'utilisateur, des périmètres de protection des zones de captage d'eau et des zones d'habitat de la flore et de la faune.
  • Les quantités de cyperméthrine appliquées doivent être documentées dans lerapport annuel de l'audit FSC. La mobilisation du bois doit être régulièrement optimisée.
  • L'information des promeneurs sur l'application des agents chimiques à des endroitsparticulièrement fréquentés.


Alpha-cyperméthrine comme agent préféré pour le traitement des filets de
protection des stocks de bois (jusqu'en août 2019)
En Suisse et dans la Principauté de Liechtenstein, la cyperméthrine peut être appliquée
contre le Xyloterus lineatus (=Trypodendron lineatum) seulement si les neuf conditions
suivantes sont respectées (FSC-DER-30-V1-0 EN (CH-FL) 27032014):

  • Traitement chimique uniquement s'il n'existe aucune alternative économiquement rentable.
  • Coopération avec le groupe de travail « Protection de la forêt » dans l'objectif de se rendre indépendant de la protection chimique du bois et de tester des concepts deprotection alternatifs, par exemple des éco-textiles.
  • Des filets traités à l’alpha-cyperméthrine sont à privilégier par rapport à uneapplication de l'alpha-cyperméthrine sous forme liquide.
  • Surveillance du développement des populations de typographes en forêt afin d'optimiser l'application des agents chimiques.
  • Respect des réglementations, des lois et des ordonnances en vigueur en Suisse et dans la Principauté de Liechtenstein, en particulier celles relatives à la protection del'utilisateur, des périmètres de protection des zones de captage d'eau et des zones d'habitat de la flore et de la faune.
  • Les quantités de cyperméthrine appliquées doivent être documentées dans lerapport annuel de l'audit FSC. La mobilisation du bois doit être régulièrementoptimisée.
  • Lors de l'utilisation des filets (traités à l'alpha-cyperméthrine) ces filets doivent régulièrement être contrôlés pour éviter que les animaux se prennent dans le filet(notamment les oiseaux) et pour limiter les déchirures du filet.
  • Lors de l'utilisation des filets (traités à l'alpha-cyperméthrine) le fabricant doit être contacté afin d'assurer la suppression des vieux filets.
  • L'information des promeneurs sur l'application des agents chimiques à des endroits en forêt particulièrement fréquentés.


A partir du 07.08.2014, les agents chimiques suivants seront interdits dans les forêts certifiées FSC :

La Lambda-cyhalothrine : FSC Int. indique que les vapeurs de cet agent sont fortement
toxique pour l'utilisateur. Des quatre insecticides faisant l'objet de la demande, le L-C
représente également le plus grand risque d'accumulation dans l'environnement (« the
bio-concentration factor is 4982 (high caculated bioaccumulation potential ; source :
Footprint 2014 »)).

La Deltaméthrine : FSC Int. fait référence à la note du OFAG , indiquant que des agents
chimiques de protection du bois (ArboRondo DM 150, Gladiator) contiennent un naphte
dissolvant aromatique (à la base de pétrole) qui serait fortement toxique et traçable dans
l'écorce pendant longtemps. Quand les billes de bois sont écorcées en forêt, le dissolvant
peut se diluer dans l'environnement.

Chlorpyriphos et Zéta-cyperméthrine : En accord avec les utilisateurs en Suisse, l'agent
chimique Chlorpyriphos, dû à sa toxicité pour les oiseaux (éthyle), et l'agent chimique
Zéta-cyperméthrine, dû à sa toxicité pour les abeilles, ne doivent plus être appliqués dans
les forêts certifiées FSC à partir de mi-2014. Les deux agents ne fond d'ailleurs pas l'objet
de la demande.


17/04/2014, Karl Büchel, ingénieur forestier ETHZ, 3048 Worblaufen


Une certification forestière adaptée pour les grandes et petites propriétés
La certification forestière n'est pas réservée uniquement aux grandes propriétés forestières pour lesquelles une certification individuelle est préconisée. Les petits propriétaires et gestionnaires forestiers peuvent également obtenir la certification FSC de leur forêt à travers une 'certification groupée'.

La personne centrale dans un certificat de groupe est le Gestionnaire de Groupe. Celui-ci est d'une part l'interlocuteur direct de l'organisme de certification et d'autre part il assure un suivi individuel des membres de son groupe. La certification groupée permet non seulement de réduire les frais administratifs mais également d'avoir un suivi/accompagnement individuel mené par le Gestionnaire du Groupe dont il fait partie. Chaque propriétaire/gestionnaire forestier reste bien entendu responsable de sa partie de forêt mais dans certaines formules de certification groupé il peut déléguer s'il le souhaite plusieurs tâches au Gestionnaire du Groupe auquel il appartient (gestion, exploitation, vente...).

En Suisse il exsite plusieurs exemples de certifications groupées où la coordination de groupe est assurée aussi bien par des entreprises, des propriétaires/experts forestiers, des administrations locales ou des consultants.

Des contrôles indépendants
Tout propriétaire/gestionnaire forestier qui souhaite obtenir un certificat FSC pour sa forêt doit contacter un organisme de certification agréé indépendant, et ensuite soumettre sa forêt à un contrôle annuel. Ce contrôle examine si le plan de gestion et la gestion menée en pratique dans la forêt répondent bien aux exigences du FSC. Un mécanisme de consultation des acteurs locaux concernés est également effectué afin de recueillir leurs avis et commentaires.

© Forest Stewardship Council® · FSC® F000213