La certification des forêts

Mesure pour la gestion forestière

Zertifizierer im Wald (© FSC Deutschland)© FSC DeutschlandLa certification forestière FSC et son évaluation reposent sur les Principes et Critères établis par FSC au niveau international. Ces Principes et Critères sont traduits en norme FSC nationale ou régionale qui prend en compte les spécificités locales (contextes forestiers locaux).

Cette norme de certification forestière FSC définit les exigences FSC auxquelles doit répondre une forêt pour obtenir un certificat FSC.


En Suisse et dans la Principauté de Liechtenstein, des stocks de bois dans des forêts certifiées FSC peuvent toujours être protégés par des insecticides sous certaines conditions

Tout comme FSC® International, la législation suisse est consciente de la problématique de la pulvérisation des polders de bois en forêt. Pour les forêts certifiées FSC, un ESRA (Environmental Social Risk Assessment) a été établi pour la Suisse et le Principauté du Lichtenstein, qui, à l'instar d'une étude d'impact environnemental, met en évidence les risques pour l'environnement et pour le tissu social. La législation en Suisse et au Principauté du Lichtenstein en fait partie.


Une certification forestière adaptée pour les grandes et petites propriétés

La certification forestière n'est pas réservée uniquement aux grandes propriétés forestières pour lesquelles une certification individuelle est préconisée. Les petits propriétaires et gestionnaires forestiers peuvent également obtenir la certification FSC de leur forêt à travers une 'certification groupée'.

La personne centrale dans un certificat de groupe est le Gestionnaire de Groupe. Celui-ci est d'une part l'interlocuteur direct de l'organisme de certification et d'autre part il assure un suivi individuel des membres de son groupe. La certification groupée permet non seulement de réduire les frais administratifs mais également d'avoir un suivi/accompagnement individuel mené par le Gestionnaire du Groupe dont il fait partie. Chaque propriétaire/gestionnaire forestier reste bien entendu responsable de sa partie de forêt mais dans certaines formules de certification groupé il peut déléguer s'il le souhaite plusieurs tâches au Gestionnaire du Groupe auquel il appartient (gestion, exploitation, vente...).

En Suisse il existe plusieurs exemples de certifications groupées où la coordination de groupe est assurée aussi bien par des entreprises, des propriétaires/experts forestiers, des administrations locales ou des consultants.

Tout propriétaire/gestionnaire forestier qui souhaite obtenir un certificat FSC pour sa forêt doit contacter un organisme de certification agréé indépendant, et ensuite soumettre sa forêt à un contrôle annuel. Ce contrôle examine si le plan de gestion et la gestion menée en pratique dans la forêt répondent bien aux exigences du FSC. Un mécanisme de consultation des acteurs locaux concernés est également effectué afin de recueillir leurs avis et commentaires.