Actualités

Actualités et sujets concernant nos activités


Thursday, 21 May 2020
La nouvelle stratégie de l'UE en matière de biodiversité - points clés pour le FSC

Credits: Gatis Šļūka

La Commission européenne a adopté la nouvelle stratégie de l'UE en matière de biodiversité pour 2030 - un plan global, ambitieux et à long terme visant à protéger la nature et à restaurer les écosystèmes.


La stratégie comprend plusieurs initiatives en rapport avec le FSC :

  • Plan de conservation : 30 % du pays sera protégé et 10 % bénéficiera d'une protection stricte. Dans le cadre de cette protection stricte, l'UE définira, cartographiera et protégera strictement toutes les forêts primaires et les forêts anciennes de l'UE.
  • Plan de restauration : La Commission présentera une proposition d'objectifs européens juridiquement contraignants en matière de restauration de la nature en 2021 afin de restaurer les écosystèmes endommagés, en particulier ceux qui présentent le plus grand potentiel de capture et de stockage du carbone et de prévenir et réduire les effets des catastrophes naturelles.
  • Pesticides : la Commission prendra des mesures pour réduire l'utilisation globale de pesticides chimiques - et les risques qui y sont associés - de 50 % d'ici à 2030 et pour réduire l'utilisation de pesticides plus dangereux de 50 % d'ici à 2030.
  • Stratégie forestière de l'UE : la Commission proposera une stratégie forestière spécifique de l'UE en 2021, en accord avec les objectifs plus larges de biodiversité et de neutralité climatique. Il comprendra une feuille de route pour la plantation d'au moins 3 milliards d'arbres supplémentaires dans l'UE d'ici 2030, en tenant pleinement compte des principes environnementaux. En parallèle, la Commission élaborera des lignes directrices pour le boisement et le reboisement respectueux de la biodiversité.
  • Bioénergie : l'utilisation d'arbres entiers et de cultures vivrières et fourragères pour la production d'énergie - qu'elle soit produite dans l'UE ou importée - sera réduite au minimum. Conformément à la directive sur les énergies renouvelables, la Commission élaborera également des lignes directrices opérationnelles sur les nouveaux critères de durabilité pour la biomasse forestière destinée à la production d'énergie en 2021.
  • Initiative de gouvernance d'entreprise durable : cette initiative abordera la question des droits de l'homme et de la diligence raisonnable et de la protection de l'environnement tout au long des chaînes de valeur économiques, de manière appropriée en fonction des différentes tailles d'entreprises.
  • Empreinte écologique des produits : En 2021, la Commission développera des méthodologies, des critères et des normes pour décrire les caractéristiques essentielles de la biodiversité, ses services, ses valeurs et son utilisation durable. Il s'agira notamment de mesurer l'empreinte écologique des produits et des organisations, notamment par des approches fondées sur le cycle de vie et la comptabilisation du capital naturel. Dans ce contexte, la Commission soutiendra la mise en place d'une initiative internationale sur la comptabilité du capital naturel.
  • Déforestation : La Commission présentera également une proposition législative et d'autres mesures en 2021 pour prévenir ou réduire au minimum la mise sur le marché de l'UE de produits liés à la déforestation ou à la dégradation des forêts.

Si vous avez des observations ou des commentaires sur cette initiative, n'hésitez pas à contacter le responsable EU Advocacy Manager de FSC International : m.mascolo at fsc point org